DRAA KEBILA - CULTURE et SPORT

DRAA KEBILA - CULTURE et SPORT

Lemroudj, Louzia 2011


A l’occasion de l’Aid El fitr 2011, fêté le 29 Août, les citoyens du quartier Ichaavane, du village Lemroudj ont organisé une manifestation traditionnelle appelée ici "Louziaa" ; une tradition qui réapparaît à la grande satisfaction des jeunes et des adultes qui prennent beaucoup de plaisir à y assister et à exprimer leur joie de se retrouver tous ensemble en grande famille.

 

La dernière manifestation de ce genre remonte au 20 mars 2008, organisée à l’occasion du Mouloud (naissance du Prophète Mohamed, que le salut de Dieu soit sur lui).

 

L’idée a germé il y a plus d’un mois et les initiateurs ont annoncé la nouvelle par un communiqué affiché sur les places publiques du village pour informer les citoyens, en leur demandant de se rapprocher du comité d'organisation pour s’inscrire et verser le montant de la contribution fixée  à deux mille dinars pour chaque  part.

 


 

Pour cette circonstance, le comité a acheté trois veaux suffisamment grands immolés le 29 Août, la veille de l’Aid El fitr, afin de gagner du temps pour le lendemain.

 

La prairie centrale du village fût choisie pour accueillir cette importante manifestation. Dans l’après midi, les organisateurs, assistés de jeunes et adultes, en présence des enfants venus nombreux voir, ont commencé par préparer les lieux pour ensuite immoler les trois veaux achetés pour la circonstance juste après les prières d’El Aicha et Tarawih.

 

Le comité a procédé à l’installation de l’éclairage, au nettoyage des lieux et à la réunion de toutes les conditions de travail pour la nuit et le lendemain. Un groupe de jeunes fût chargé de ramener Thilouguith, plante dont les branches devaient servir comme tapis sur lequel on devrait découper et disposer les parts de viande.

 

La veille, dès qu'on a su que l'Aid El Fitr est annoncé à la télévision pour le mardi 30 Août 2011, les organisateurs de la manifestation sont passé à la mise en œuvre du programme ; ils ont ramené les trois veaux et ils les ont immolés puis ils leur ont enlevé la peau et les abats ; le découpage de la viande en morceaux est fait le lendemain matin, juste après la prière de l'Aid Améziane.

 

En effet, le lendemain matin, après les habituels échanges d'accolades et de vœux, les organisateurs et les citoyens qui voulaient y participer ou simplement y assister pour contempler, se sont retrouvés sur la prairie et ont procédé au découpage de la viande, à la vente aux enchères des têtes de veaux et des pieds qui vont avec.

 

Lahcène, d'un âge moyen, s'est improvisé en commissaire priseur et c'est lui qui a animé la vente des trois têtes.

 

Les nouveautés de Louziaa de cette année résident dans la préparation d'un repas collectif avec les abats des trois veaux servi sur les lieux mêmes à tous ceux qui sont présents. La seconde nouveauté porte sur l'habituelle offrande (appelée en kabyle Thasbahth, repas de couscous avec œufs durs et viande, généralement servi le matin de l'Aid par les familles qui ont enregistré la naissance de garçons durant les mois précédents ; cette année, même ceux qui ont eu des filles ont participé en ramenant un repas). Ces repas sont servis sur les lieux de la prairie et non sur la place de la mosquée comme par le passé.

 

Parallèlement, les jeunes ont joué de la musique, chanté et dansé pour exprimer leur joie en ces moments inoubliables de fraternité et d'entre aide.

 

Beaucoup de jeunes, munis de caméras ont photographié et filmé pour garder vivants ces souvenirs et les visionner chaque fois qu'ils ressentent le besoin.

 

Par ailleurs, pour partager ces moments de joie collective avec tous ceux qui s'intéressent à ce genre d'activités, un site web fût créé afin de rendre compte de la manifestation dans ses moindres détails. Le site vise surtout à informer les concitoyens de ce village qui résident soit à l'étranger ou soit ici en Algérie mais loin du village. Son adresse est la suivante : www.lemroudjmosquée.webs.com. Désormais, toutes les activités culturelles et religieuses que connaîtra le village seront rapportées sur ce site sous forme d'articles, de photos et de vidéos.

 

Enfin, cette tradition refait surface depuis peu pour renouer avec le passé, notamment avec ses aspects positifs telle que la solidarité des villageois entre eux. Elle permet aussi de rassembler la majorité d'entre eux en un seul lieu afin de se revoir, discuter de tout, se raconter de vielles histoires, rire, jouer et entendre de la musique, etc.

 

  Auteur : Rachid Sebbah

 



07/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres